Association Radio Commissaires : site officiel du club de sport automobile de MORSANG SUR ORGE - clubeo

Du côté d'Epernay

Un mois après le rallye du Pays Avallonnais, nous voici en Champagne pour la 20ème édition du Rallye Epernay Vins de Champagne. Pour cette édition, l’ordre des spéciales est modifié et une nouvelle mini spéciale urbaine fait son apparition.

Le rallye débutera donc samedi par la spéciale de Bouquigny, habituellement parcourue le dimanche. Cette spéciale longue de 21 km, sera parcourue 3 fois et représentera un des deux gros morceaux du rallye avec dimanche la spéciale de Chouilly et ses 27,5 km.

Ce nouveau découpage offrira aux concurrents un samedi riche de sept spéciales et quatre pour le dimanche. Cette édition offre aux spectateurs un plateau de rêve comparé à nos circuits désertés. 13 VHC et 138 modernes dont  9 WRC, 4 R5, 4 S2000, 5 R4 … Avec de 4 à 14 engagés par classe (hors GT et A6K), de belles bagarres en perspective. Un plateau de rêve vous dis-je.

En ce qui nous concerne, nous étions au départ des ES 1, 4, 7, 9 et 11 soit les décisives du rallye. Le samedi le temps sec la journée, tourna à la pluie pour le troisième passage transformant la spéciale en patinoire, d’autant que de nombreux concurrents étaient restés en pneus sec. Résultat pas moins de 4 sorties de route dans les 15 premiers partis. Une information rapide au CH sur deux passages extrêmement piégeurs permettra de calmer la situation et le reste de la spéciale se déroulera quasi normalement. Dans ces conditions dantesques, l’écoute du point stop pour cocher les concurrents qui en avaient finis avec la spéciale était important pour le suivi du Directeur de course. Et pour nous plus particulièrement de savoir que tout s’était bien déroulé pour l’équipage n°3 Jean-Luc ROCHE et Olivier BACLE, un Guépard dans la course.

Le dimanche, les circonstances me feront changer de mission, fini l’annonce des départs, mais place à la gestion des concurrents dans la zone de CH puis en dehors, du fait d’un retard de 30 puis 45 minutes sur le départ dans l’ES pour essayer de ne pas paralyser la circulation dans le village de Chouilly. Christine continuant elle, de pointer les départs, annoncer les heures de départ au PC et cocher les arrivées au point stop. Sympa aussi de suivre la course avec le directeur d’ES, même si nous ne voyons pas vraiment les concurrents en action.

Pas moins de 12 membres de l’ARC étaient présents sur l’épreuve, au collège, en spéciale, au point-stop ou au départ.

Au final après une superbe lutte, c’est l’équipage n°8 Laurent Bayard et Arnaud Buysschaert sur Toyota Corolla WRC qui s’impose devant les Peugeot 208 T16 n°12 de Quentin Giordano et Thierry Salva à 2s2 et n°14 de Dominique Rebout et Pauline Choffel à 11s9.

Pour plus de détails sur le classement, je vous invite à aller sur le site de la fédé.

A bientôt, pour le rallye national de l’Anguison dès le week-end prochain.

Christine et Philippe Lalance

+